Greffe de barbe

menu

Greffe de barbe

Greffe de barbe : Indications

La greffe de barbe est une demande fréquente visant à corriger une densité nulle ou limitée, créer un dessin ou un contour de barbe précis, voire même réparer une zone cicatricielle du visage.

Greffe de barbe

Greffe de barbe : Techniques

La greffe de barbe utilise les mêmes procédés que la greffe de cheveux. Elle peut se faire par le prélèvement de cheveux (par méthode FUE ou FUT) ou alors directement d’une autre partie de la barbe (par méthode FUE uniquement). Ensuite, les unités folliculaires (UF) sont transplantées au niveau de la barbe selon le plan défini préalablement. Ces UF sont sélectionnées (UF de 1 cheveu) pour être semblable aux poils de barbe ou de moustache.

Point important : La greffe de barbe est possible par transfert de poils de barbe natifs vers une zone dégarnie. Néanmoins, il est impératif d’intégrer le risque cicatriciel d’un prélèvement sur le visage.

Greffe de barbe : Suites opératoires

En fin d’intervention (2 à 6 heures), nous donnons des consignes qu’il faut suivre (en particulier d’être très précautionneux sur les greffons et d’éviter un arrachage).

Les principales suites opératoires consistent en :
– un œdème des paupières qui durent 2 à 3 jours, puis se résorbe rapidement.
– des croûtelles au niveau des zones d’intervention. Elles disparaissent en 1 semaine environ.
– une aspect légèrement rouge au niveau de la zone d’implantation, qui se normalise en moins d’un mois en général.
– la chute de la tige du cheveu implanté (shedding) – dans les premieres semaines post-opératoires. Dès le troisième mois, les greffons poussent et se densifient.

Point important : La greffe de barbe peut laisser au toucher un aspect irrégulier liée à la cicatrisation des implants.

Greffe de sourcils : Risques

– « Shock loss » : il s’agit d’une chute temporaire de cheveux à proximité des zones d’intervention. Fort heureusement, ce phénomène est rare.
– Insuffisance de résultat : elle peut-être en lien avec une densité faible de greffons (soit par un manque de greffons, soit par une prise insufficsante des greffons implantés)
liée à une mauvaise prise des greffons ou à une implantation insuffisante (densité faible).
– Folliculite : rare, une infection de la peau peut survenir sur la zone d’implantation ou la zone de prélèvement. Le traitement se fait par des soins locaux et/ou des antibiotiques.
– Kystes épidermiques : il s’agit de petites boules sous-cutanées millimétriques pouvant apparaitre au niveau des zones d’intervention. Ils s’éliminent spontanément ou par une petite chirurgie ablative.
– Cicatrices : outre les cicatrices hypertrophiques et chéloïdes qui sont rares dans ce domaine, il est important de comprendre que toute chirurgie laisse une petite cicatrice. En FUE, il s’agit de micro-cicatrices infra-millimétriques. En cas de FUT, la cicatrice peut s’élargie sur la hauteur (stretch back).

Greffe de barbe : Tarifs

Forfait à partir de 2500 €

Il n'est pas toujours facile de faire le premier pas.
Nous sommes là pour vous accompagner.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer