Greffe capillaire

menu

Greffe capillaire

Greffe capillaire : en quelques mots

La greffe capillaire est une possibilité de prise en charge de la calvitie et des autres problèmes capillaires. Cette technique de restauration capillaire vise à reconstruire une chevelure harmonieuse, à densifier une zone de cheveux clairsemés ou très fins et à contrer une chute de cheveux due à l’hérédité, une pathologie (alopécies, pelade, trichotillomanie), un traumatisme…
Elle consiste en un prélèvement de follicules pilaires provenant d’une zone dense en cheveux (dite zone donneuse) pour les réimplanter vers une zone dégarnie ou chauve, dite zone receveuse.
En raison de prédisposition génétique, la zone donneuse n’est peu ou pas concernée par l’alopécie androgénétique (cause principale de la chute des cheveux) et permet un prélèvement tout au long de la vie. Cette zone est généralement située dans la couronne hippocratique (à l’arrière du crâne), mais le prélèvement peut aussi provenir de zones corporelles recouvertes de pilosité (on parle alors de Body Hair Transplantation).

L’amélioration des techniques en chirurgie capillaire permet aujourd’hui d’obtenir un résultat naturel et harmonieux, prenant en compte l’esthétique du visage et le stade de l’alopécie.

Greffe capillaire : Techniques

A ce jour, les deux principales techniques de prélèvement des unités folliculaires (UF) au niveau de la zone donneuse sont :
– Soit la technique FUE (Follicular Unit Extraction) : le médecin prélève des greffons les uns après les autres : il s’agit de la méthode dite cheveu par cheveu. Elle permet d’obtenir une greffe de chevaux sans cicatrice linéaire.
– Soit la technique FUT (Follicular Unit Transplantation) : le médecin prélève une bandelette de cuir chevelu située à l’arrière du crâne d’où les greffons sont isolés sous microscope. Cette technique est aussi appelée FUSS (Follicular Unit by Strip Surgery).

Après le prélèvement des greffons de la zone donneuse, ces derniers sont implantés minutieusement au niveau de la zone receveuse.

Ces différentes techniques d’extraction folliculaire sont pratiquées sous anesthésie pour une intervention chirurgicale totalement indolore.

La greffe de cheveux peut être complétée par un traitement médical permettant de limiter la chute de cheveux et de favoriser la croissance capillaire : séances de mésothérapie, finastéride, minoxidil, voire dans certains cas spécifiques, injections de PRP (plasma riche en plaquettes).

Il n'est pas toujours facile de faire le premier pas.
Nous sommes là pour vous accompagner.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer